L’artisan du Burger

L’autre jour, j’ai emmené Doudou avec moi faire une visite de Paris. Sauf qu’après deux heures de marche, nous avions faim ! Et nous sommes tombées sur l’artisan du burger, situé sur châtelet. 

C’est quoi ? On ne crie pas tout de suite : je sais, châtelet, c’est galère entre ses couloirs et ses travaux, on ne s’en sort plus ! Mais quitte à visiter les couloirs et le forum pour en sortir autant que ce soit pour un truc sympa. Et le truc sympa c’est l’artisan du Burger, concept developpé par Emmanuel Fernandez.

« Je vous convie à un tout nouveau voyage au plaisir des sens, afin de vous faire partager mes passions et une vision anti-conformiste du Burger,  en toute simplicité » — Emmanuel Fernandez

Le restaurant se targue d’un savoir faire « à la française ». De ce fait, tous les burgers portent le nom d’un quartier de Paris : Les halles, Saint germains, Auteuil-Neuilly-Passy.. Et c’est du fait maison !
La viande de bœuf est certifiée par la famille Metzger, et le Bun est fait par un meilleur boulanger de France. Quelles réfèrences !

Qu’est-ce qu’on mange ? Des burgers bien sûr ! Mais pas n’importe lesquels : ceux d’un meilleur ouvrier de France 2011.

Ce n’est plus une surprise, je ne mange pas de viande rouge (pas de boeuf), du coup, le burger devient vite un problème pour moi. Cependant, ce genre de nouveau concept fait souvent attention aux nouvelles tendances ou « modes alimentaires » (sans gluten, bio, etc). De fait, ils proposent une petite dizaine de burger dont un à base de poulet, un à base de poisson et un végétarien. J’ai pris ce dernier qui se nomme le parc floral : Champignons de Paris, féta, tomates fraiches, salade, roquette, persil, citron vert, zeste de citron vert,  tranches d’oignons rouges, sauces aux épices.
C’était bien bon ! Comme dit plus haut, c’est souvent un problème pour moi, les burgers : en trouver un sans boeuf, qui me plaise, etc..  Et pourtant là, on sent qu’il y a une vraie volonté de vouloir satisfaire le client.  Dans mon sandwish, tout se mariait extrêmement bien ensemble ! Le persil est peut être un tout petit peu trop présent, mais il suffit de le retirer. C’est pas un vieux big Mac de chez Macdo !
Petit plus : ils offrent l’oppurtunité d’avoir une salade à la place des frites (oui à Macdo aussi, mais elle est facturée 0,30 cts de plus dans le menu ) qui est elle aussi très goûtue. De plus, il est possible moyennant un supplément d’avoir un bun noir, légérement plus iodé que le pain blanc.

Formule à 12, 15 ou 18e.

L’artisan du Burger
94 rue rambuteau
75001 Paris

 

Crédit photo : L’artisan du burger

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s